Seul je vais plus vite, ensemble nous arrivons plus loin

Toute notre vie, nous avons appris à réprimer nos sentiments : un garçon ne pleure pas, un garçon n’a pas peur dans le noir, ne peut pas être en colère !

Il ne sert à rien de refouler ces émotions et de les enfuir : un jour ou l’autre, cela sort quand-même sous forme d’ explosion, voire de burn-out, crise cardiaque ou autre maladie.

L’usage du ‘langage des sentiments’ nous donne la possibilité de découvrir nos besoins les plus profonds à travers ces émotions : de quoi ai-je vraiment besoin, qu’est-ce que je veux ou ne veux pas ?

Au lieu de satisfaire à nos besoins par réaction (frustration), nous pouvons CHOISIR de les combler à partir de notre propre volonté. En prenant le volant de notre vie en main, nous pouvons ‘vivre’ au lieu ‘d’être vécus’, tant dans nos relations privées qu’au travail.

Dans ce livre, je décris à l’aide de nombreux exemples vécus, l’influence positive que cela a et comment cela peut également contribuer à une nouvelle culture dans les entreprises et qui permet, par une meilleure communication, à atteindre des résultats apparemment inatteignables.